Statistiques sur l'écoute de la musique

Un sondage en 2006 par SOFRES sur la musique révèle que les français aiment la musique. Ecouter de la musique, voire la pratiquer ne serait-ce qu’en chantant, touche toutes les tranches d’âge et toutes les catégories sociales. Les statistiques montrent sans grande surprise la chanson française arrive en première place (66%) ; devant la musique pop et le rock (29%), le jazz (25%), la musique classique (22%) et enfin l’opéra (10%).

SONDAGE MUSIQUE  2012

 

L’écoute de la musique st en nette progression puisque 80% des français considèrent la musique comme une passion ou un plaisir (contre 74% en 2006). 84% d’entre eux déclarent écouter de la musique tous les jours !! L’appréciation d’un morceau est liée a 75% à la création, accompagnée d’un rejet par le public de la musique « promotionnelle » ou « commerciale ».

Si quelque personnes voient la musique un moyen « d‘être a la mode », 63% l’apprécient pour «  ce qu’elle est » et 78% d’entre eux la considèrent comme un moyen de se relaxer.

STATISTIQUES MUSIQUE ET MEDIA 2012

La radio arrive nettement en tête ; à 36%, devant une télévision en dégringolade.

90% des auditeurs choisissent leur résidence comme lieu d’écoute privilégié, l’autoradio (74%), les attentes téléphoniques  (20%) ou les autobus (20%).

STATISTIQUES MUSIQUE CHEZ LES 15-24 ANS (11% DE LA POPULATION FRANCAISE)

La musique est plébiscitée par 73% des jeunes, devant le cinéma (62%) et la télévision  (32%). La majorité des titres découverts le sont sur internet (76%), radio (57%) et télévision (47%).

 

LES FRANÇAIS ECOUTENT DE LA MUSIQUE DEUX HEURES PAR JOUR (2006)

Ecouter de la musique est ressentie comme quelque chose de fondamental pour toute l’humanité.

Le sondage sur la musique de la SOFRES nous informe que 74% des français sont sensibles à la musique qu’il placent  bien avant la littérature (56%) et le cinéma (48%) puis la peinture  (11%) , la danse (11%)  et le théâtre (11%) et enfin la sculpture. Les français écoutent de la musique deux heures par jour et 28% d’entre eux bien plus longtemps.

 

 

LA MUSIQUE, BESOIN ESSENTIEL DE L’HOMME

 

Peut-on vivre sans musique ? Des statistiques scientifiques tendraient a prouver seulement 4 à 5% de la population serait amusicale (dépourvue de gout pour la musique).

Le besoin de musique est nettement plus puissant chez les jeunes, ce qui est explicable par la biologie.  La SOFRES nous apprend que 30% des ados (34% des filles et 25% des garçons) déclarent que la musique est vitale pour eux, au même titre que de boire ou de respirer. Ce pourcentage tombe verticalement à 7% chez les personnes plus âgées. Quoi qu’il en soit, 40% des sujets interrogés reconnaissent au moins à la musique la qualité d’être « un plaisir parmi d’autres », et 25% celui de représenter « une façon agréable de se détendre ».

 

SONDAGE SUR LA PRATIQUE DE LA MUSIQUE ET DU CHANT (2006)

 

83% des personnes interrogées assurent chanter occasionnellement pendant que d’autres affirment le faire souvent : 19% des gens fredonnent dans leur véhicule, 13% chantent dans leur salle de bain, 10% trouvent plaisir au chant lorsque leur humeur s’y prête, 9% poussent la chansonnette au cours des réunions de famille ou en faisant la fête.

 

SONDAGE SUR LA MUSIQUE GLOBALE (2006)

L’ensemble des français plébiscitent très largement la chanson française (66%), devant la pop et le rock (29%), la variété internationale (22%), la musique classique (22%), le jazz (14%) et enfin l’opéra (10%). Les musiques comme la techno, le rap ou le rai sont en peloton  de queue (entre 2 et 7%). Le fait qu’un genre musical arrive en tête ne signifie pas que celui-ci est meilleur, simplement qu’il touche une catégorie plus large de la population.

STATISTIQUES SUR LES MUSIQUES ACTUELLES ET SPECTACLES DE VARIETE

 

Plus de quarante mille représentations de spectacles de variété et autres musiques actuelles génèrent en France le chiffre d’affaire non négligeable de près de 70 millions d’euros. 90% es concerts sont payants. Si le nombre de concerts est en baisse, l’augmentation du prix des places compense la recette des fréquentations.

STATISTIQUES SUR L’IMPORTANCE DE LA CREATION DANS LA MUSIQUE, QUI PASSE BIEN AVANT L’INTERPRETATION (2006)

 

Fort agréablement, les personnes interrogées au cours de ce sondage sur la musique témoignent leur nette préférence pour la création : mélodie, composition (47%) et textes (34%) font un score remarquable de 81% dans l’appréciation de la qualité de l’œuvre, contre 11% pour l’interprétation et 6% pour l’orchestration.

 

STATISTIQUES D’ECOUTE DE LA MUSIQUE –ADOS ET JEUNES- 2006

 

Une différence appréciable apparait a ce niveau entre garçons et filles : les garçons affectionnent surtout la pop, le rock et le rap (43%), le reggae (38%) alors que les jeunes femmes préfèrent quand a elles, le chanson française (57%), le rock et la musique pop (39%) ou la variété internationale (28%) .

STATISTIQUES D’ECOUTE DE LA MUSIQUE –PERSONNES D’AGE MUR-2006

Les hommes et les femmes d’âge mur, situés dans la tranche d’âge entre 40 et 50 ans, font la transition entre les jeunes et les séniors : leurs gouts évoluent doucement et se spécialisent. L’intérêt porté à la musique diminue certes, mais devient plus sélectif comme indiqué plus loin.

STATISTIQUES D’ECOUTE DE LA MUSIQUE –SENIORS- 2006

 

Si la musique de variété continue toujours à prédominer dans cette tranche d’âge, la musique classique gagne en audience chez les plus de 50 ans, chez les plus instruits ainsi que chez les plus aisés.

Après 65 ans les gens semblent hélas se détacher quelque peu de la musique. Ils ne voient alors en elle qu’une manière de se détendre (28% au lieu de  25%) ou même un simple passe temps. Ils ne restent que 22% des plus de 65 ans pour assister encore  a des concerts, contre 32% dans la tranche  d’âge des 50-65 ans.

A plus de 65 ans, les personnes du troisième âge chantent beaucoup moins que les jeunes, écoutent la musique sur leur radio ou sur la chaine hi-fi.

 

 En conclusion : Le gout pour la musique touche toutes les tranches d’âge. La majorité                         des individus interrogés affirment que la musique est vitale pour eux. Les jeunes ont des      gouts et des habitudes bien différentes des plus vieux ou des séniors.

 

32206-ipod.jpg

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×